• Franck Mallet, Musikzen

"la version la plus variée et la plus accomplie"

"Remarquée lors de l’un de ses premiers albums où elle croisait Rameau et Ligeti (Cavi-music, 2014), Cathy Krier poursuit son investigation du répertoire de Ligeti (1923-2006) avec l’intégrale en trois Livres de ses dix-huit Études, dont la composition s’étend de 1985 à 2001. Si la pianiste n’est pas la première à aborder au disque l’intégrale des Études – la quatrième, sauf erreur, à la suite de Frederik Ullén (Bis), Thomas Hell (Wergo) et Danny Driver (Hyperion) –, elle en offre sans conteste la version la plus variée et la plus accomplie avec un piano supra coloré. Splendide dans les accords déliés de Cordes à vide et Arc-en-ciel, d’une pyrotechnie savoureuse dans Touches bloquées, Fanfare, Vertige ou les redoutables Der Zauberlehrling et L’escalier du diable (!), elle sait être mystérieuse dans Automne à Varsovie, Galamb Borong et White on White, autant que délurée dans Fém, frénétique dans À bout de souffle et idéalement « avec l’élégance du swing » (Ligeti) dans En suspens et Pour Irina. Bach, Debussy, Bartok et les répétitifs ont su irriguer la veine du compositeur, que Cathy Krier concentre dans un langage unique, pure jubilation aux frontières d’un spectre sonore sans cesse malmené, repoussé et élargi."

Musikzen.fr