• Christophe Huss, LE DEVOIR

Schaghajegh Nosrati, la surprise de l’été classique

"Le festival Orford Musique nous offre une grande surprise vendredi en nous proposant le premier concert au Québec de la pianiste allemande Schaghajegh Nosrati. Protégée, puis assistante, d’András Schiff, elle s’est déjà taillé un nom dans l’interprétation de la musique de Bach. Elle remplacera Martin Helmchen pour la soirée la plus inattendue de notre été musical.

Ce devait être l’un des grands récitals pianistiques de l’été. Les amateurs attendaient le retour, les 22 et 23 juillet, à Orford, de Martin Helmchen. Hélas, le pianiste allemand a annulé sa présence en Amérique du Nord cet été. La solution de substitution trouvée par Wonny Song, directeur général et artistique d’Orford Musique, dissipe tout regret et fait naître de grandes attentes. Choisie pour lancer la série de concerts « Rising Stars » du Gilmore Hall, à Londres, en septembre 2021, invitée à faire de même en novembre 2022 pour les quatre « Distinctive Debuts » annuels de Carnegie Hall, Schaghajegh Nosrati, née à Bochum, en Allemagne, il y a 33 ans, a déjà attiré l’attention du Devoir pendant la pandémie avec son disque des Six partitas de Bach. Il avait été sélectionné en novembre 2021 parmi les meilleurs consacrés à ce compositeur.

C’est Bach, d’ailleurs, qui a fait connaître Mme Nosrati, lauréate du Concours Bach de Leipzig en 2014."

Lire l’interview complète